Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 20:51

 

 

night-armani-copie-1.jpg

 

 

Il fut un temps où Armani était une marque de couturier digne de ce nom.

C'était à l'époque de Gio, Acqua di Gio et Mania.

 

Mais Armani a régressé depuis que L'Oréal a souhaité en faire une marque populaire, pour ne pas dire de mass market.

 

Je suis en effet très déçue par cette évolution car les débuts d'Armani en parfumerie étaient prometteurs.

 

Même Emporio n'était pas si mal après tout.

 

Et juste avant le virage à 90°, Armani a lancé le duo Emporio Night (2003).

 

Si le masculin m'a semblé banal, le féminin m'a transporté.

 

En effet, tout d'abord j'aimais le duo rouge et noir, orné de mes couleurs fétiches. 

 

Et Night pour elle avait un sillage intrigant et sexy en diable.

 

Je le découvris à la même période qu'Amor Amor, et étrangement il était rouge aussi, comme si durant cette période, j'étais en mode passionné et impulsif.

Je le portais d'ailleurs dans la fin de l'affaire Rastaman (les initiées comprendront), tout un symbole !

 

Ma soeur aurait pu m'obtenir ce jus à un coût intéressant via son travail, mais finalement, je ne l'ai jamais acquis.

En effet, je n'avais pas beaucoup d'argent pour commencer.

Et puis fin 2004, j'ai succombé à un homme qui m'embaumait avec le Mâle et Kouros, mais préférait m'acheter Amor Amor que Night, qu'il n'affectionnait pas totalement.

 

Selon lui, il me correspondait moins ... Soit !

 

En tout cas je l'ai fait découvrir à une amie en ce temps, et cette dernière l'avait eu pour Noël, et moi j'avais les nerfs !

 

Bref, ne nous perdons pas en route !

 

"Le jus alors ?" me dites vous.

J'y arrive, c'est promis !

 

Alors je n'entrerai pas tellement dans le détail cette fois ci, non parce que je ne saisis pas les notes majeures qui le composent mais plutôt car ce qui m'a séduite en lui est son côté holistique : on sent son sillage, il imprègne les vêtements, il reste sur peau même après un bain de mer.

Il fait corps avec tout ce qui le frôle, narines, peau ou matière inerte.

 

Pour le résumé, je dirai qu'en tête, l'ouverture est assez basique et fraîche mais c'est ensuite que c'est intéressant : un bouquet de notes rosées et blanches lui confèrent toute sa féminité, le tout poudré par une note de type iris (ambrette ?).

 

Et le fond est quand à lui hypnotisant, à la fois boisé et musqué, mystifié par la belle myrrhe. Quant à la tenue, inutile de vous dire qu'elle est idéale ...

 

Mais ce qui est étonnant, c'est que les effluves de ce floral boisé-musc sont parfois étonnants, rappelant la réglisse ou l'anis et cette note me fait irrésistiblement penser à celle d'Azzaro pour Homme (bien que la comparaison s'arrête là).

Et cette note me fait fondre.

Elle semble en outre cotoyer une note un brin amandée (tonka ?) qui me plait bien aussi.

 

Je regrette amèrement ce parfum que j'aurais porté volontiers, et qui, pour l'anecdote, a disparu en même temps que l'homme qui m'a accompagné dans mon appréciation de cette fragrance ...

Tout un symbole, vous dis je ! ;-)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by papillondessenteurs.over-blog.com - dans critique parfums
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Papillon des Senteurs
  • Le blog de Papillon des Senteurs
  • : Depuis toute petite, je papillonne, je vais de fleur en fleur et de fragrance en fragrance. Le sens olfactif me fascine simplement. Je souhaite vous faire partager mes coups de coeur, mes déceptions, mes senteurs préférées dans cet espace d'échange magique qu'est Internet. Ici, on parle donc principalement parfum, mais pas que !
  • Contact

Papillon des senteurs dans le monde entier !

free counters

Recherche

Papillon sur Hellocoton !

Papillon sur Paperblog

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Vous aimez mon site ?

super fleurRépertoires Blog beauté