Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 18:12

Je vous avais promis une suite à mon précédent article et j'espère que les quelques semaines qui se sont écoulées depuis vous ont permis de découvrir les jus évoqués (si ce n'était pas encore fait).

 

Hélas la seconde partie de cet article est, comme convenu, relative aux jus d'été qui sont à reléguer purement et simplement au placard, aux toilettes voire à la poubelle !

 

1/ La vie est belle (ou moche !) - l'eau de toilette de Lancôme :

 

la_vie_est_belle_l_eau_de_toilette_lancome_3bcb33e6dd.jpg

 

Une vendeuse de Sephora m'a forcé à la sentir et je n'ai pas pu réprimer un haut-le-coeur ! Certes c'est légèrement moins lourd que la version eau de parfum mais franchement c'est toujours aussi bas de gamme, écoeurant et déséquilibré !

J'ai la phobie de devoir supporter cela dans l'avion cet été !

 

2/ Anaïs Anaïs Premier Délice de Cacharel :

 

anais_anais_premier_delice_cacharel_599c53de0f.jpg

 

Bon, apparemment la stratégie de L'Oréal pour Cacharel est claire - même si elle avait déjà été fortement entamée avec Catch me - et consiste à cibler de plus en plus jeune, cheap limite cagole ! Et bien entendu pour cela les compositions doivent être bon marché, et tant qu'à faire, très "accessible" pour ne pas dire vulgaires à tous les sens du terme.

Qu'est ce que je regrette le Cacharel des années 90 et début 2000, certes ciblé jeune femme, mais alliant modernité et signature avec un minimum d'élégance, de retenue.

Anaïs Anaïs a été le premier parfum de nombreuses demoiselles de ma génération, et s'il avait un côté un peu candide, il n'était pas dénué d'intérêt. Ce parfum n'est hélas plus que l'ombre de lui même depuis quelques mois, signant ainsi la fin d'une époque, et certainement la fin d'une marque de parfumerie fine (au mieux rivalisera t elle avec certains jus médiocres de GMS).

J'en viens donc tout naturellement à Premier délice qui confirme cette triste réalité et qui n'a aucune ressemblance avec le jus dont il est censé être le flanker ! Cette nouveauté est triste à pleurer, jouant sur le raccourci idiot qui dit que les jeunes filles d'aujourd'hui n'aiment que les jus gourmands à outrance. NON ce n'est pas vrai ; les jeunes femmes n'ont certes pas encore pour la plupart des goûts marqués en parfumerie mais c'est une honte de n'avoir pour ambition dans ce métier magique de la parfumerie que de leur servir un parfum de ce type : sans personnalité, sans élégance, sucré à l'extrême ... En résumé un parfum tout juste acceptable pour un gel douche, et encore !!!

A oublier ...

 

3/ Gingembre Rouge de Roger & Gallet :

 

gingembre_rouge_roger_gallet_7ef1d330b8.jpg

 

J'avais une haute estime pour la marque Roger & Gallet malgré son appartenance au groupe L'Oréal. J'aimais son côté bon chic bon genre et retro, ses petits savons au papier plissé, ses parfums que l'on peut qualifier pour la plupart de Cologne nouvelle vague ou d'eaux fraîches mais aux compositions toujours très soignées. Parmi elles, si j'aimais la classique Jean Marie Farina, Bois d'orange ou encore Amande Persane pour n'en citer que trois, c'est véritablement Gingembre qui m'a vraiment intriguée durant l'été 2008. Je le testais tous les samedis dans l'espace beauté du Monoprix de mon quartier et je me laissais complètement transporter par ses notes à la fois pétillantes, zestées, élégantes et chaudes. Il m'a beaucoup accompagnée dans mes aventures parisiennes de l'époque, et j'en avais conservé un souvenir un peu mélancolique car il me rappelait des jours teintés d'espoir et parfois de renoncement.

Quand j'ai vu que la marque lançait une déclinaison intitulée Gingembre Rouge, je me suis précipitée pour la sentir en pharmacie. Quelle désillusion ! Ce nouveau jus Roger & Gallet est indigne de la marque, il s'enlise dans la même facilité que certaines marques de sélectif en proposant une composition ennuyeuse, une "salade de fruits glucosée" comme on dit dans la blogosphère parfum. Ce jus pourrait être le nouveau lancement Escada, mais ce que la marque ne sait pas apparemment, c'est que la plupart de ses adeptes n'aiment pas Escada. C'est en tout point un jus sans élégance, facile, sans personnalité et sans émotion. Une composition au rendu très synthétique, très artificiel, très loin de l'image que j'avais de Roger & Gallet.

Ironie suprême : il m'a quand même fallu re-sentir trois fois la touche olfactive avant de déceler une vague once de gingembre perdue au milieu de notes jus de fruits - certainement cet accord grenade que je déteste - ce qui, vous vous en doutez, m'a vraiment énervée car on était en droit d'attendre un gingembre plus fusant, plus volcanique, ce qui n'empêchait pas de le traiter avec fraîcheur.On était même juste en droit d'attendre tout simplement un soliflore qui sentait le gingembre, sans avoir à chercher à le capter désespérément.

Bref c'est un fiasco sur tous les plans, j'ose espérer que le Gingembre original n'est pas discontinué et que ce Gingembre Rouge n'est qu'une erreur de parcours pour la marque.

 

4/ Nouveautés de L'Occitane :

 

cerisier-rouge.jpg

 

Commençons par Cerisier Rouge : une note fruit rouge collante et artificielle comme un bonbon à l'aspartame vendu en Hard Discount, et pour laquelle on peut se demander le lien avec la cerise (je sens plutôt la mûre voire une sorte de framboise). Purement insignifant à ce prix !

 Ensuite parlons de Néroli et Orchidée qui, bizarrement, a un air de déjà vu. C'est à confirmer mais il me semble très proche de la note Fleur Chérie qu'ils avaient il y a peu, mais le plus fou dans l'histoire, c'est que le prix est beaucoup plus élevé que celui de Fleur Chérie à l'époque ... Bref, sans commentaire !

Pour finir, une énième déclinaison de Verveine intitulée Frisson de Verveine ... Sans grand intérêt à mon humble nez, et c'est fort dommage qu'une marque comme la leur se lance dans une course aux flankers insignifiants.

Quant à la gamme Brésil, elle m'a franchement laissé de glace olfactivement, seul leur joli savon m'a semblé valoir la peine mais sutout visuellement et parce que j'ai un faible pour les beaux savons.

 

 

Je n'irai pas plus loin et ne parlerai pas des autres lancements insipides que j'ai pu sentir, j'en ai déjà bien assez dit et ils sont tellement pléthoriques que c'est peine perdue et le jeu n'en vaut pas la chandelle, qui plus est.

Mais n'hésitez pas à commenter, compléter ou contredire cette liste non exhaustive !

En attendant, je vous souhaite à tous un très bel été parfumé et vous dis à très bientôt !

Partager cet article

Repost 0
Published by papillondessenteurs.over-blog.com - dans critique parfums
commenter cet article

commentaires

quenotte 07/06/2014 22:43

apres toutes ces mauvaises senteurs aurons nous les meilleures de l'été

papillondessenteurs.over-blog.com 08/06/2014 11:28



Bonjour Quenotte,


Effectivement l'article sur les belles notes de l'été est l'article précédent, n'hésitez pas à me laisser vos impressions !


Merci pour votre fidélité,


Papillon



Présentation

  • : Le blog de Papillon des Senteurs
  • Le blog de Papillon des Senteurs
  • : Depuis toute petite, je papillonne, je vais de fleur en fleur et de fragrance en fragrance. Le sens olfactif me fascine simplement. Je souhaite vous faire partager mes coups de coeur, mes déceptions, mes senteurs préférées dans cet espace d'échange magique qu'est Internet. Ici, on parle donc principalement parfum, mais pas que !
  • Contact

Papillon des senteurs dans le monde entier !

free counters

Recherche

Papillon sur Hellocoton !

Papillon sur Paperblog

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Vous aimez mon site ?

super fleurRépertoires Blog beauté