Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 21:21

 

azzura-azzaro02.jpg

 

 

J'ai enfin décidé de sauter le pas et de parler de mon Azzura.

 

Encore un deuil de ma parfumothèque.

 

Pour les gens qui ne connaissent pas trop Azzaro, sachez que c'est une marque de couture fondée par Loris Azzaro (créateur autodidacte d'origine italienne) qui, tout naturellement, a fini par agrémenter sa collection par des parfums.

De nos jours, la marque Azzaro Parfums a été rachetée par le Groupe Clarins et figure tel un des piliers de la division Clarins Fragrance Group aux côtés des Parfums Mugler.

 

La marque Azzaro est assez drôle car en couture, la marque est une référence pour les femmes et en parfums, c'est chez les hommes qu'elle est la plus réputée avec des parfums historiques comme Azzaro pour Homme et Chrome (et auparavant le classique Acteur).

 

Depuis quelques années, la marque a cherché à rajeunir sa cible. Enfin, à compléter sa cible avec les jeunes adultes, grâce aux lancements des duos Now, Twin et le nouveau Duo.

 

Mais elle a lancé auparavant de beaux jus féminins qui, malheureusement, sont restés dans l'anonymat.

 

Je vous ai pas mal parlé déjà des jus de cette maison que j'affectionne particulièrement pour sa philosophie comme pour ses produits.

Pour rappel :

Azzaro pour homme d’Azzaro, le parfum de 3 hommes de ma vie

Visit for Women d'Azzaro, inoubliable ...

 

Mais il est vrai qu'Azzura peinait à être évoquée sous mes doigts.

 

 En effet, lancé en 1999, le parfum Azzura n'est pas passée inaperçu.

Mais je ne l'ai pas connu au travers de son jus en premier lieu. Au départ, c'était la publicité, placardée à tous les coins de rue, qui m'a attirée.

En 1999, fin d'été, j'avais enfin découvert la beauté d'un vrai regard vert menthe à l'eau. Ce n'était pas un homme que je convoitais mais ses yeux étaient hypnotisants. Il respirait l'élégance, l'art de vivre méditerranéen et donc, la sensualité.

De retour à la terre ferme, Azzura a été dans la continuité de cette quête du regard qui dit tout.

 

Ainsi, quand j'ai vu cette belle jeune femme aux yeux de chat, je me suis reconnue en elle.

Elle a un côté à la fois malicieux et candide qui me plait. C'est la manière dont je perçois la vraie séduction : donner l'air de ne pas y toucher, de ne rien maîtriser, avoir un peu de maladresse, un aspect rêveur, mais une pétillance à toute épreuve.

 

Bref !

Cette demoiselle m'a donné envie d'aller voir de plus près ce petit flacon couleur soleil,  tout en courbes mais d'aspect pur.

On ne sait jamais, des fois que ce parfum attire les jeunes hommes charmants ...

 

Donc j'ai senti Azzura et je l'ai aimé.

Ce n'était pas du tout le genre de parfums que je portais à ce moment là mais je me promis de le porter quelques années plus tard.

 

Me revoilà en 2004, à flâner en parfumerie avec ou sans mon chéri de l'époque, et à m'arrêter de nouveau sur Azzura.

Mais malgré le besoin de le sentir, encore et toujours, j'avais d'autres envies de parfums à cette époque là.

 

Deux ans plus tard, j'étais en stage pour mes études, et le midi, je mangeais soit à la cuisine aménagée par l'employeur, soit un sandwich en faisant les boutiques.

Ce jour là, j'étais en manque de Kouros (j'y reviendrai c'est promis), je m'étais donc aspergée au rayon homme, mais c'est juste avant de sortir qu'Azzura m'a fait un clin d'oeil, et je remarquais avec tristesse que sa part de linéaire baissait à vue d'oeil.

Alors je m'en suis mis sur le poignet, et je n'ai eu de cesse de le sentir.

 

Mais à cette époque, comme j'étais stagiaire, je n'avais pas d'argent, et donc je ne pus l'acquérir.

 

Ce n'est qu'après deux années de plus que je fus enfin en contact avec cette merveille, mais malheureusement, il était déjà en suppression et donc, très difficile à trouver.

J'ai eu la chance de le porter et d'en avoir un petit flacon, que je distille au compte goutte, mais qui me met à chaque fois en joie ...

 

 

Etrange, je me suis égarée dans mes souvenirs et personne ne m'a interrompu pour connaître les principales notes de ce jus floral et fruité aux accents de Chypre ?

 

Eh bien je vais tout de même vous le décrire, mais en gros, le nom du parfum le résume : ce jus est un concentré de soleil et de méditerranée. Il est gai et féminin comme la femme qui l'incarne.

Il réchauffe les coeurs tristes et les matins d'automne.

 

Pour ce faire, il concilie à merveille les notes fruitées telles que la mûre, le cassis et les acidulées mandarine et bergamote et les fleurs classiques que sont le muguet, le jasmin et la rose. L'abricot, très présent mais avec délicatesse, confère à la fragrance un côté duveteux et charnel.

La tenue et la sensualité sont assurées par la vanille et les bois (c'est le rare sycomore aux accents de sève de figue qui est mis en exergue ici). Quelques éclats verts et mousseux (patchouli ?) viennent donner du caractère à la composition.

 

En définitive, de ce jus s'exalte une harmonie sans pareille.

Je ne fais que regretter sa disparition du paysage olfactif mondial ... 

Je me demande de plus en plus si je ne suis pas un peu anticonformiste, à m'attacher davantage à des parfums confidentiels ou disparus ! Mais le principal est que leur rareté me permet de ne jamais assimiler le geste de se parfumer à un acte d'hygiène, et donc, de toujours en retirer un bénéfice émotionnel intense.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by papillondessenteurs.over-blog.com - dans critique parfums
commenter cet article

commentaires

Sandra Navarro 12/02/2017 20:50

Je regrette également ce parfum, découvert et acheté durant l'été 1999...

papillondessenteurs.over-blog.com 06/06/2017 19:59

Bonjour Cathy et bienvenue sur le blog ! Hélas je n'ai pas trouvé d'équivalent mais si vous souhaitez explorer des parfums de la même famille olfactive, je vous invite à sentir les néo-Chypre comme Coco Mademoiselle de Chanel et Miss Dior (ex chérie), ou alors La Panthère de Cartier (que je trouve pour ma part beaucoup plus élégante que les 2 premiers). N'hésitez pas à me donner votre avis, Amitiés, Papillon

cathy 06/06/2017 11:10

bonjour
je regrette aussi le parfum azzura. Auriez-vous connaissance d'un parfum dont l'odeur se rapprocherait (je n'ai quant à moi pas trouvé)
cordialement

papillondessenteurs.over-blog.com 12/02/2017 21:42

Bonjour Sandra, bienvenue sur le blog et merci pour votre réaction !
Oui hélas Azzaro ne semble pas vouloir le relancer pour l'instant, pourtant pour moi il est beaucoup plus réussi que les chyprés modernes actuels que sont Miss Dior ex chérie et Coco Mademoiselle ...

Présentation

  • : Le blog de Papillon des Senteurs
  • Le blog de Papillon des Senteurs
  • : Depuis toute petite, je papillonne, je vais de fleur en fleur et de fragrance en fragrance. Le sens olfactif me fascine simplement. Je souhaite vous faire partager mes coups de coeur, mes déceptions, mes senteurs préférées dans cet espace d'échange magique qu'est Internet. Ici, on parle donc principalement parfum, mais pas que !
  • Contact

Papillon des senteurs dans le monde entier !

free counters

Recherche

Papillon sur Hellocoton !

Papillon sur Paperblog

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Vous aimez mon site ?

super fleurRépertoires Blog beauté