Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 18:43

azzaro-pour-homme.jpg

 

Azzaro pour Homme et moi, c’est une grande et belle histoire d’amour. Ce parfum masculin est pour moi une merveille olfactive sans nom, d’une richesse toute particulière.

Mais aussi, il résonne de manière très forte en moi car c’est un parfum qui me rassure. En effet, la majorité des hommes de ma vie l’ont porté ou le portent encore, ce qui nécessairement, confère à cette fragrance un aspect rassurant comme une épaule forte et virile qui s'offre à nous quand on a envie de pleurer.

Tout d’abord, ce parfum est un mythe. Créé en 1978 par Gérard Anthony, Richard Wirtz et Martin Heiddenreich sous la houlette de Loris Azzaro, c’est un jus qui s’est rapidement imposé comme l’une des références sur la tendance des « fougères ». Empreint d’une tradition à l’italienne mêlée d’une certaine audace (et donc en ce sens de modernité), c’est un jus de grande qualité, composé de plus de 300 ingrédients dont environ la moitié d’origine naturelle.

Rapidement, ce parfum est positionné comme la fragrance des hommes virils, sûrs d’eux et de leur séduction, avec pour slogan : Pour les hommes qui aiment les femmes qui aiment les hommes. Le ton est donné. La communication graphique est aussi sans équivoque : un flacon anguleux, sobre, ambré comme un bon rhum ; des visuels publicitaires mettant en scène un homme au visage masculin, mâchoires volontaires, accompagné d’une femme subjuguée par son charme.

Récemment, Azzaro a mis en œuvre une nouvelle stratégie de communication qui semble porter ses fruits : en travaillant ses publicités avec des photos magnifiques d’Enrique Iglesias aux bras d’une belle brune, la marque capitalise plus que jamais sur l’image du latin lover sexy, tout en touchant une cible plus jeune. Et il faut l’avouer, le travail est assez bien fait.

Pour en revenir à Azzaro pour Homme, c’était le jus porté par la plupart des hommes de ma famille : mon père le portait étant jeune marié, ma mère lui ayant offert, mon grand-père maternel, un peu macho en surface mais si adorable et sensible au-dedans aussi, et bien entendu, mon oncle chéri parti bien trop vite et qui incarnait vraiment l’idéal masculin dans toute sa splendeur. Ces trois hommes ont chacun contribué à faire de moi la femme que je suis, à me rassurer quand j’en avais besoin et c’est ainsi que leur parfum m’apporte toujours un sentiment de bien être et d’apaisement. C’est donc tout naturellement que, parfois, je porte Azzaro pour Homme sur mon poignet ou mes habits, pour trouver le courage quand ils sont loin de moi et que les temps sont durs. Comme un élixir d’aromathérapie !

Ce parfum est, quand on le sent attentivement, assez prenant. Certes, sa forte personnalité de Fougère peut rappeler des eaux de toilette plus communes voire des aftershaves de grandes surfaces ; mais quand on prend le soin de le sentir avec son cœur, sans se laisser influencer par les a priori, il se révèle d’une rare complexité, ce qui désarçonne au vu de son apparente facilité.

Ainsi, c’est indéniable, c’est un réel parfum de type aromatique – fougère. Des accords de lavande, de mousse de chêne et autres herbes (anis, fenouil, basilic) le forment principalement, en lui donnant de faux airs de liqueur monacale, enivrante l’air de rien. Mais en le sentant plus attentivement, c’est alors qu’on perçoit ses accords boisés, mais aussi des matières plus douces comme l’hédione (molécule que l’on retrouve dans le jasmin … et dans la fabuleuse Eau Sauvage) mais aussi en notes de tête des agrumes, citron, bergamote.

Ce mélange tumultueux, élégant et racé teinté d’une note de cuir un brin rebelle, laisse les hommes mais aussi les femmes qui les aiment, avec une profonde sensation d’addiction.

En effet, si ce sont de nombreuses femmes qui ont converti leur homme à Azzaro pour homme, ces derniers se révèlent en général, d’une réelle fidélité à leur parfum car il fait totalement corps avec eux.

Et même si la tendance actuelle est davantage au papillonnage, même chez les hommes, Azzaro pour Homme n’est pas prêt de terminer sa success story car la marque a su évoluer avec son temps en déclinant le concept (flankers) et en capitalisant sur l’incarnation de l’un de ses parfums phares par une égérie masculine bien choisie.

Et si Azzaro pour Homme, un jour, venait à se faire plus rare en parfumerie, je serais prête à écumer la France entière à la recherche des précieux flacons, car c’est un parfum dont je ne peux me passer.

Et si mon homme n’est pas encore trop enclin à porter Azzaro pour Homme, il s’avère tout de même sensible à ce joli jus, ainsi qu’à ses déclinaisons plus contemporaines, Silver Black et Elixir.

Et puis, je suis d’une ténacité sans nom, alors peut être qu’un jour ou l’autre, il le portera, ne serait-ce que de temps en temps …

Partager cet article

Repost 0
Published by papillondessenteurs.over-blog.com - dans critique parfums
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Papillon des Senteurs
  • Le blog de Papillon des Senteurs
  • : Depuis toute petite, je papillonne, je vais de fleur en fleur et de fragrance en fragrance. Le sens olfactif me fascine simplement. Je souhaite vous faire partager mes coups de coeur, mes déceptions, mes senteurs préférées dans cet espace d'échange magique qu'est Internet. Ici, on parle donc principalement parfum, mais pas que !
  • Contact

Papillon des senteurs dans le monde entier !

free counters

Recherche

Papillon sur Hellocoton !

Papillon sur Paperblog

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Vous aimez mon site ?

super fleurRépertoires Blog beauté