Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 21:04
Acqua di Parma Colonia Leather, un cuir bien séduisant !

J'ai apprivoisé depuis maintenant une dizaine d'années la famille olfactive des "cuir" qui pose tant de problèmes au commun des mortels (je ne parle pas évidemment des perfumistas que nous sommes).

Pourtant, comme les parfums oud considérés comme très segmentants il y a quelques années, les parfums cuirés semblent petit à petit se multiplier. De même les éditions spéciales cuir ou plus simplement les accords cuirs au sein des orientaux, chyprés ou boisés sont maintenant monnaie courante.

J'ai déjà longuement évoqué des jus qui m'avaient marquée comme Body Kouros (formulation initiale) ou encore Midnight in Paris et c'est assez fréquent que les facettes cuirées m'interpellent et m'attirent irrésistiblement par leur caractère, leur chaleur et leur charge sensuelle mais élégante.

Il me faut aussi avouer que j'aime la marque Acqua di Parma car elle cristallise pour moi la classe à l'italienne. J'aime ses créations qualitatives (leurs belles bougies, la collection de parfums Nobile, notamment l'Iris et le Gelsomino, mais aussi la Colonia et les jus plus abordables de Blu mediterraneo) et j'adore l'atmosphère que dégage cette marque.

C'est ainsi que lors de ma dernière visite sur Paris cet été, j'en ai profité pour aller visiter leur magnifique boutique du Marais. Le lieu retranscrit très bien l'âme de la marque à mon sens. La sympathique vendeuse m'a fait redécouvrir certains jus et présenté leur nouveauté Leather (dans la gamme Colonia apparemment), inspirée de l'odeur des tanneries toscanes. Coup de cœur en perspective, il me faut l'avouer !

Puis, revenue dans ma Province, j'ai été happée par le quotidien et n'ai malheureusement pas pris le temps de tester l'échantillon que la dame m'avait très aimablement laissé (pourtant je le gardais dans un coin de ma mémoire et de mon sac d'échantillons à porter). C'était jusqu'à ce jour !

Aujourd'hui le temps était très estival pour la saison, nous sommes donc allés faire un tour en ville en amoureux. Après quelques petites folies futiles, nous avions décidé d'arrêter un peu les frais et nous nous préparions à retourner à notre "carrosse" quand j'aperçus une bijouterie qui arborait "Parfums" sur sa devanture. Réflexe de perfumista, j'ai jeté un œil furtif et quand j'aperçus les parfums Maître Parfumeur et Gantier et l'Artisan Parfumeur, mon instinct me dit de m'arrêter.

Nous sommes donc entrés dans cette boutique qui ne payait pas vraiment de mine de l'extérieur mais proposait une sélection de parfums confidentiels tout à fait honorable. L'accueil a été très bon, le propriétaire maitrisait plutôt bien son sujet (ça change des Sephocirionnaud). Il prit le temps de nous faire découvrir les nouveautés Diptyque (j'ai d'ailleurs beaucoup aimé la Lavande et plus encore le Geranium), nous laissa sentir les parfums tranquillement sans nous forcer la main et c'est en discutant des bougies Acqua di Parma que Leather est revenu à mon bon souvenir. J'ai proposé à mon compagnon de le découvrir (il a aussi un faible pour ce genre de notes) et j'en ai profité pour le sentir à nouveau.

Deuxième coup de coeur pour ce parfum très réussi !

Il s'ouvre sur les notes aromatiques et hespéridées classiques de la Colonia (petigrain, citron, orange) mais propose une note étonnante de framboise qui peut désarçonner au début (et rappeler un peu l'esprit de Tuscan Leather de Tom Ford), mais finalement intrigue par son éclat et son audace dans un tel parfum.

Rapidement, un cœur floral raffiné et légèrement miellé amène sa facette sensible pour ne pas dire rêveuse (il m’entraine personnellement dans une atmosphère pleine de poésie pour ne pas dire "baudelairienne").

Cet accord m'a également remémoré l'origine de la parfumerie grassoise : les gants en cuir destinés aux élégantes, parfumés avec les plus précieuses essences de la région dont la rose de Grasse (et la tubéreuse). Ce clin d’œil (voulu ou non) m'a beaucoup plu !

Enfin, le vif du sujet, le cuir, apparaît soudain avec finesse, bien reconnaissable avec ses facettes de bois cédrés (qui piquent un peu mais pas trop fort heureusement car bien dosés), son aspérité bouleau goudronneuse et légèrement fumée arrondie par les notes cireuses et balsamiques du labdanum et de l'oliban.

Totalement sous le charme, je n'avais de cesse de sentir la touche olfactive, si bien que le vendeur me proposa, à défaut d'un échantillon, de me nimber d'un nuage de Leather.

Quel délice ! Tout au long de notre chemin, ses effluves mystérieux m'ont valu des regards intrigués ou charmés qui m'ont ravie ; il est en effet appréciable d'éduquer un peu les badauds à autre chose que les horreurs actuelles que sont La vie est moche et Invictus / Infectus !

Très à l'aise avec ce jus qui m'évoque toute la sensualité et le raffinement de l'Italie, j'avais l'impression de porter une seconde peau, comme ces belles vestes en agneau souples et douces qui valorisent les courbes du corps et donnent un côté plus rock à une allure sage et chic. Ou encore comme un escarpin à talon fin et au parfait décolleté qui valorise la finesse du pied des femmes (j'avoue que je suis une adepte de ce type de chaussures :-)).

Sur mon homme, la facette cuir est comme d'habitude exacerbée et colle parfaitement à sa personnalité affirmée, virile et à fleur de peau.

Bref vous l'aurez compris, il rejoint ma liste d'envies parfumées de l'année ...

Cette anecdote autour de la découverte de Colonia Leather me fait penser d'ailleurs qu'en parfum comme en amour, nous sommes parfois portés par des impulsions irrationnelles qui transforment un moment banal en un instant précieux, plein de surprises.

Nous découvrons des personnes (ou des parfums) rares qui font résonner des valeurs importantes à nos yeux ou des traits de caractères auxquels nous sommes sensibles. Alors on est d'abord intrigués, puis on passe à autre chose, jusqu'à ce que la vie remette cet objet de désir sur notre route, par hasard ou par destinée. Les moments de découverte mutuelle qui s'ensuivent nous permettent souvent de confirmer que nous avons envie d'aller plus loin avec lui car il nous touche au cœur. C'est souvent le début d'une histoire d'amour qui durera un temps certain ou incertain mais nous apportera beaucoup de bonheur, d'espoir(s) et d'assurance.

Et c'est pour moi ce qui fait toute la magie de la vie, même quand on se s'y attend plus ...

Partager cet article

Repost 0
Published by papillondessenteurs.over-blog.com - dans critique parfums
commenter cet article

commentaires

artisan serrurier 25/11/2014 08:05

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

organique 13/11/2014 16:46

Merci très beaucoup pour cet extrait de littérature. Sympa.

papillondessenteurs.over-blog.com 22/11/2014 19:30

Bonjour Organique, merci à vous, je suis très contente si l'article vous a plu.
Que pensez vous de la Colonia Leather ? (si vous l'avez déjà testée)
A très bientôt,
Papillon des senteurs

idée cadeau homme 30 ans 10/11/2014 00:05

Je vous applaudis pour votre critique. c'est un vrai exercice d'écriture. Poursuivez

papillondessenteurs.over-blog.com 22/11/2014 19:27

Bonjour à vous,
Merci pour vos compliments, cela me touche beaucoup et je suis ravie qu'elle vous aie plu.
Connaissez vous ce parfum ?
A très bientôt
Amitiés
Papillon des senteurs

Présentation

  • : Le blog de Papillon des Senteurs
  • Le blog de Papillon des Senteurs
  • : Depuis toute petite, je papillonne, je vais de fleur en fleur et de fragrance en fragrance. Le sens olfactif me fascine simplement. Je souhaite vous faire partager mes coups de coeur, mes déceptions, mes senteurs préférées dans cet espace d'échange magique qu'est Internet. Ici, on parle donc principalement parfum, mais pas que !
  • Contact

Papillon des senteurs dans le monde entier !

free counters

Recherche

Papillon sur Hellocoton !

Papillon sur Paperblog

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Vous aimez mon site ?

super fleurRépertoires Blog beauté